By  Sara Greem

La quatrième branche du "Mabinogion" se décline en trois légendes et se concentre principalement, sur la dynastie divine de Don. Les trois légendes s'articulent autour de l'aspect sacerdotal.

La quatrième branche du "Mabinogion" se décline en trois légendes et se concentre principalement, sur la dynastie divine de Don. Les trois légendes s'articulent autour de l'aspect sacerdotal.

 

1ère légende: le viol de Goewin

La légende raconte que lorsque Math le souverain de Gwynedd ne partait pas en guerre, ses pieds reposaient dans le giron d'une vierge. Ses deux neveux, Gilfaethwy et Hyfeidd, surveillaient ses terres à sa place.

Gilfaethwy tomba amoureux de Goewin, la plus belle parmi les belles, et conseillé par son frère il élabora le stratagème suivant pour l'éloigner du souverain: provoquer une guerre entre le Gwynedd, le Powys et le Deheubarth. À cet effet, ils demandèrent l'aide de Gwydion, le fils de la déesse Don et magicien de Math. Gwydion se prêta à la ruse et dévoila à Math que Pryderi, le roi du Dyfed, s'était vu offrir des porcs magiques par les souverains du Sidh que lui-même déroberait avec l'aide de 11 compagnons déguisés en bardes. Jaloux de ce présent octroyé à un autre que lui, le roi accepta que Gwydion se rende au Dyfed.  Gwydion prépara un plan et donna vie à 12 étalons et 12 lévriers, censés s'évanouir après 24 heures. Puis il se rendit chez Pryderi qu'il charma avec un conte, avant de lui proposer un échange : ses porcs magiques contre les étalons et les lévriers. Mais après 24 heures, Pryderi réalisant la tromperie lança son armée aux trousses de Gwydion et des 11 bardes. Le soir même, Math prit les armes pour défendre son royaume, pendant que Gilfaethwy violait Goewin.

Math tua Pryderi, sur le champ de bataille et la guerre prit fin. Puis lorsque Goewin lui rapporta le viol, Math transforma ses neveux en cerf et biche, en sanglier et laie, et en loup et louve, durant trois années consécutives. Chaque année, les frères changèrent de sexe pour mettre bas un petit. Et trois rejetons naquirent: Bleiddwn, Hyddwn et Hyschdwn.

2ème légende: les trois interdits de Llew Llaw Gyffes

Privé de son "porte-pieds", Math chercha désespérément une nouvelle vierge. Arianrod, fille de la déesse Don et sœur de Gwydion postula. Pour prouver sa virginité, elle fut soumise à une épreuve: marcher sur le bâton de commandement magique de Math. Mais elle l'échoua, car pendant qu'elle marchait elle donna naissance à deux fils: Dylan Eil Ton qui se fondit dans la mer, et un second enfant qui se fit enlever par Gwydion. Furieuse, Arianrod le reçut en son palais, mais lança une malédiction (geis) à l'enfant. Elle lui interdit de porter un nom tant qu'elle ne lui en donnera pas un. Mais Gwydion fomentait déjà un plan pour contrer le sort.

L'enfant grandit très vite. À huit ans, il démontra de grands talents et il conçut un bateau à partir d'algues pour se rendre en compagnie de Gwydion, au palais de sa mère. Arianrod qui ne le reconnut pas, le nomma Llew Llaw Gyffes (le Brillant à la main agile). Après avoir constaté que Gwydion avait rusé pour qu'elle lui donnât un nom, elle interdit à son fils de porter des armes ne venant pas d'elle.

Adulte, Llew accompagné de Gwydion retourna au château d'Arianrod déguisé en barde. Le lendemain, une flotte magique créée par le magicien envahit les eaux, et Arianrod arma Llew. Mais quand elle réalisa que Gwydion l'avait encore bernée, elle lança à Llew un dernier sort: son épouse ne sera pas de l'espèce humaine.

Gwydion dévoila l'affaire à Math qui l'aida à créer une femme belle et parfaite, à partir de fleurs de chêne, de genêt, de reine des prés qu'ils nommèrent Blodeuwedd. Puis Math lui donna à gouverner l'un de ses royaumes.

3ème légende: Blodeuwedd

Un jour, Llew se rendit à la cour du roi Math et laissa son épouse seule. Un homme nommé Gronw Pebyr et son groupe de chasseurs lui demandèrent l'hospitalité qu'elle leur accorda. Or, les deux jeunes gens tombèrent amoureux et s'accouplèrent, durant les jours suivants. Blodeuwedd craignant la fureur de son mari fit croire à son amant que sa trahison entraînerait sa mort. Elle lui expliqua que son époux ne pouvait être tué ni à l'intérieur ni à l'extérieur d'une maison, ni sur la terre ni dans l'eau, ni nu ni habillé. Seule une lance conçue un jour où le travail était interdit pouvait avoir raison de lui.

Un an plus tard, Gronw Pebyr se présenta à la cour de Blodeuwedd avec la lance et tua Llew qui se transforma en aigle. Blodeuwedd, satisfaite, fit de son amant le souverain du royaume.

Gwydion partit à la recherche de son neveu, et lorsqu'il vit l'aigle, il lui chanta une poésie pour lui redonner apparence humaine. Il le fit soigner par les meilleurs médecins. Puis il l'enjoignit à réunir l'armée du Gwynedd et à prendre les armes contre Gronw Pebyr et Blodeuwedd.

Llew tua Gronw Pebyr avec une lance, Gwydion transforma Blodeuwedd en chouette afin qu'en vivant la nuit elle soit méprisée par les autres oiseaux, et la paix s'instaura. Llew récupéra enfin ses terres et régna, sur le Gwynedd entier.

Sara Greem