Épopées avaloniennes : Hérodias et le guerrier au linceul

March 16, 2018

Rédigé par

 

 

 

 

 

La chronique d’aujourd’hui nous emmène à la fin de l’ère celtique sur l’île légendaire d’Avalon. Après une première trilogie érotique (Publicité pour adulte), Sara Greem nous emmène à la découverte de ses croyances païennes et de sa passion pour les cultures antiques. Les « Épopées avaloniennes » sont éditées par Les éditions du 38. Le premier tome « Hérodias et le guerrier au linceul » est sorti en octobre 2017 et fait 394 pages. À découvrir sur le site de l’éditeur, Amazon, Kobo-Fnac et autres.

Je remercie Sara Greem et les Éditions du 38 pour leur confiance.

L’histoire

Hérodias d’Athènes désignée comme la future épouse de Cernunnos s’apprête à devenir une grande prêtresse d’Avalon. Malheureusement l’île mystique voit sa protection magique diminuer au fil des jours et Hérodias a des visions sanglantes. Persuadée que ce sont des prémonitions, la jeune ovate intrépide est convaincue qu’une guerre se prépare. Les traditions d’Avalon survivront-elles à l’expansion du culte du Dieu unique ? Quelle destinée attend cette descendante d’un guerrier grec et d’une prêtresse d’Avalon ?

Mon analyse

 

Je vais commencer par ce qui m’a dérangé. En premier lieu, des chapitres très longs (quoique les deux derniers sont courts). Pour 400 pages, il y a en tout et pour tout six chapitres. J’ai dû abandonner mon habitude de lire un chapitre avant d’aller travailler 😉
La deuxième chose, c’est le nombre de prêtresses. J’ai cru comprendre que le rituel de Beltane avait lieu chaque année et, bien qu’une prêtresse puisse être choisie plusieurs fois, elles ne sont que trois au début du récit. Ça me semble peu. Sont-elles toutes parties ? Il est mentionné plusieurs fois que certaines ont quitté Avalon et c’est plus ou moins sous-entendu vers la fin du livre. J’aurais toutefois aimé que ce soit plus clair.

Maintenant la couverture. Elle est très magnifique ! Au loin les forêts celtiques d’Avalon à l’écart du monde, au centre de l’attention les traditions celtiques (dolmens) menacées (nuages gris), au premier plan la guerre sainte (glaive orné d’une croix). Le corbeau se rapproche ou s’éloigne-t-il du glaive, planté en travers des dolmens ?

Au niveau du contenu, le récit contient énormément de détails sur les rites et la vie des prêtresses et de références à la mythologie celtique. C’est une véritable plongée dans cet univers ! J’ai beaucoup apprécié ce côté. Sans compter que le livre contient un cours rappel historique de l’époque au début et se termine par une description des différents rituels druidiques.

J’ai trouvé les personnages intéressants avec leur défaut, leur conviction et leur évolution. Hérodias est très attachante. Elle connaît les traits de caractères qu’on lui reproche et joue dessus. Si elle est impertinente, fougueuse et obstinée, elle est aussi consciente de son rôle de prêtresse et de l’importance de calmer les conflits. Elle cherche à mener à bien sa tâche, à sa façon. Sa haine est forte, pourtant elle doute. Choisira-t-elle le sang du guerrier grec ou celui de la prêtresse d’Avalon ? C’est une personnalité à part parmi les ovates qui cherche à percer le voile de mystères dont l’entoure les Anciennes et Merlin pour la protéger. Ou pour mieux la garder près d’eux ?

Différentes cultures se rencontrent. Après la confrontation et l’incompréhension, l’écoute et l’ouverture des esprits. Chacun remet alors en question certains pans de ses traditions, que l’œil d’un étranger désormais ami montre sous un nouveau jour.

La guerre est complexe. Les alliances sont parfois contre-nature, les ennemis deviennent des alliés et les alliés deviennent des ennemis. Chacun est persuadé de faire le bon choix et d’œuvrer pour la bonne cause. Le chaos des sentiments prend alors le pas sur la raison.

Conclusion

J’ai adoré plongé dans l’univers de Sara Greem. Le style d’écriture est agréable et en cohérence avec l’univers et les personnages. Petit à petit les éléments se mettent en place, l’épopée pointe son nez, quelques retournements de situation très bien amenés. Mais surtout, c’est une plongée dans l’univers druidique et les traditions celtes ! Hérodias et le guerrier au linceul possède un fond noble et très humain. Le début d’une épopée prometteuse ! J’ai hâte de découvrir le tome 2 qui sortira cette année.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mon nouveau roman...

August 1, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

August 1, 2019

April 14, 2019

September 24, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square