Un final titanesque!

September 24, 2018

Rédigé par

 

 

 

 

 

 

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j'ai une affection particulière pour les Editions du 38 (oui, je me répète mais j'assume ^^ ) non seulement parce que leur éditrice est une personne non seulement extrêmement compétente mais en plus parce qu'elle est adorable... Vous rajoutez à cela des auteurs extra et vous ne pouvez que succomber à leurs publications. 
Cela a été évidemment le cas, avec la trilogie des "Epopées avaloniennes" de Sara Greem que j'en rencontrée lors du salon du livre de Paris 2018 et outre le fait qu'elle est une écrivaine de talent, c'est aussi l'incarnation de certains de ses personnages ^^ mais surtout, c'est une personne pleine d'énergie, souriante et elle aussi, adorable :) un mélange de la sagesse héritée des prêtresses d'Avalon mais aussi une boule d'énergie, pleine de malice, à l'image des habitants et autres  petits peuples de l'Autre Monde qu'elle connait si bien. Et je dois lui dire bravo pour ce troisième opus car il est éblouissant : outre le fait qu'il n'y a aucun temps mort dans le récit mais "Hérodias et le seigneur de feu" démontre une connaissance des mythes et légendes celtiques (mais pas que^^ ) brillante! Vous ne pourrez que ressortir époustouflés de cette lecture et vous vous direz, EN-CO-RE! :) Alors, bien sûr, si vous n'avez pas lu les deux premiers, c'est difficile de l'apprécier à sa juste valeur vu qu'il reprend exactement où se terminait le tome 2...  mais que cette chronique, si elle ne doit servir à qu à cela, vous donne envie de découvrir cette belle trilogie se déroulant dans les temps anciens... au moment où Merlin, Viviane,  et autres héros des histoires arthuriennes, shakespeariennes ou irlandaises puisque nous y croisons la reine des fées Titania  ou encore le grand héros Cúchulainn ;) luttèrent pour essayer de sauvegarder leurs croyances et leurs mondes, face à l'invasion très agressive de la religion chrétienne...  Nous sommes ici dans l'affrontement final et je peux vous dire qu'il est à la hauteur de ce qui est en jeu! 

Je vous rappelle que ce tome 3, "Hérodias et le seigneur de feu" est sorti le 3 septembre aux Editions du 38 et comme à chaque fois, je remercie Anita, pour cet envoi en service presse et comme toujours, sa confiance. 

Présentation de l'éditeur : 
Accompagnée d'Hermès, du moine Cadoc, d'Adalrik, de Goulven et de Lutuz-Nog le korrigan, Hérodias pénètre enfin dans le royaume des fées, où les peuples élémentaires se meurent, car les sorciers d'Azgor, pour accroître leur puissance, ont perverti Irminsul, l'arbre de Vie. Pour rétablir l'équilibre entre les mondes, et sauver Avalon ainsi que le Royaume des fées, Hérodias devra unir les seigneurs des quatre directions et trouver le Graal, pour espérer vaincre les puissants sorciers noirs. Une quête périlleuse, dans un monde de magie obscure et d'illusions. Mais un lien puissant semble relier Hérodias et le dragon noir, le Destructeur. La grande prêtresse d'Avalon parviendra-t-elle à libérer l'âme de Kai ? Ce troisième et dernier tome des Épopées avaloniennes nous entraîne au coeur des légendes celtiques, dans un tourbillon d'aventures et de dangers que nos héros devront affronter sans répit !

Mon avis : comme je l'ai dit précédemment, j'ai adoré ce tome car non seulement, il n'y a aucun temps mort dans l'action (Hérodias et ses amis doivent non seulement essayer de sauver Kai (le grand amour de la jeune femme, "perdu" depuis la fin du tome 1, mais en plus, ils doivent venir en aide à la reine des fées "Titania" qui a été envoûtée par les forces obscures et aux divers habitants de l'Autre Monde qui ont été réduits en esclavage et qui risquent de disparaître à jamais...) mais surtout ce que j'ai apprécié en plus, moi la littéraire, ce sont les nombreuses références mythologiques et magiques ^^  que Sara Greem a insérées dans son roman avec une facilité déconcertante puisque l'on croise des héros celtes mythiques dans son récit (et elle rappelle pour les non-initiés les légendes de ces personnages) des créatures issus des légendes soit irlandaises, soit écossaises ou autres,  en les intégrant totalement à l'histoire principale puisqu'ils interagissent avec Hérodias et ses amis. Bref, je me suis régalée. :)

Mais comme toujours, laissez-moi vous raconter un peu le début de ce tome : ATTENTION! si vous n'avez pas lu les deux autres romans étant donné que celui-ci reprend là où se terminait le deuxième, soit cela ne vous dérange d'être spoilés (moi, c'est mon cas) soit vous passez votre chemin ;) et vous lisez les deux premiers tomes avant lol



Toujours là? c'est parti... le tome 2 s'était terminé sur la destruction de la cité d'Ys, la victoire du moine fanatique "Gwenolé" (bon sang que je le déteste celui-ci) et de la "fuite" d'Hérodias et ses amis dans le monde des fées où elle savait qu'elle pourrait essayer de sauver l'âme de son bien-aimé mais aussi libérer la reine des fées afin que cette dernière puisse, à son tour, venir en aide aux peuples de l'Autre-Monde, utilisés pour maintenir en vie l'Arbre de Vie du royaume, Irminsul, et sur le point de disparaître à tout jamais.. Nous retrouvons donc dans ce chapitre 1, le moine, toujours aussi haineux, ayant réussi à échapper à la noyade en compagnie de ses acolytes, annonçant qu'il a fait prisonnier le souverain d'Ys mais surtout, on le voit, comme toujours, tout à sa folie, se réjouissant de la mort des derniers habitants de la cité et maudissant ses ennemis (comprenez Hérodias et ses compagnons) qui ont réussi à lui échapper et pire à se rendre dans le royaume des fées. Toutefois, l'on apprend qu'ils n'y sont pas rentrés seuls puisque "l'âme de la veuve noire" s'y est glissée avant que ne se referme et surtout que Caïus, une autre âme noire, se trouve sur place (et ne parlons pas des autres) : le danger est donc bien présent pour nos amis. 
On les retrouve d'ailleurs toujours autant unis : le moine/druide Cadoc guidant le groupe grâce à son bâton magique, Hérodias notre prêtresse guerrière et son corbeau mystérieux Hermès ou encore Lutuz-Nog, le Korrigan que l'on a rencontré dans le tome précédent et bien sûr, nos deux seigneurs guerriers opposés le seigneur viking Adalrik (mon chouchou ^^ ) avec son caractère bien trempé et le seigneur Goulven (le fils de Morgane et d'Arthur, le jumeau de Mordred, celui qui assassiné leur père) : tous sont donc en route dans ce territoire inconnu (ou quasi car Cadoc a bénéficié d'un enseignement druidique avancé) et bien sûr, ils ne savent pas vraiment à quoi s'attendre : ils vont donc rencontrer plusieurs habitants de cet Autre Monde qui vont les guider sur le chemin du combat final, passer des épreuves, devoir affronter leurs peurs mais aussi des ennemis redoutables et... volontairement, j'en resterai là ^^ 
A vous d'aller, comme nos héros, à la rencontre de ces habitants et créatures de l'Autre Monde... attendez-vous à être surpris, agacés ou au contraire, amusés et bien sûr émerveillés! Ce monde ne ressemble à aucun autre et pourtant, vous y verrez des familles, des amis ou ennemis déchirés par les mêmes problèmes que nous autres, pauvres humains ;) Il y a des personnages que j'ai particulièrement appréciés comme Molly Moulach (mon autre chouchou  ^^ )  ou encore Elowenna mais aussi Ava, Karma, Bran, ou encore la mystérieuse dame Lorelei.. bref, il y en a tant que je ne peux que vous conseiller de lire ce troisième tome époustouflant ! La romantique que je suis aimerais lire des histoires d'amour entre certains de ces personnages qui ont bravé tant de dangers que l'on ne peut que leur souhaiter le bonheur mais mais mais... Seule Sara en a le pouvoir ^^ et elle a de la matière ! ;) sincèrement, je retrouverais ces personnages avec plaisir et continuerais bien à découvrir leurs mondes, leurs légendes et leurs vies... mais dans toute magie, il y a une part de mystère, non? ;) 
En attendant, pensez-vous qu'Hérodias sauvera son bien aimé Kai? Libérera-t-elle la reine des fées et sauvera-t-elles ces petits peuples de l'Autre Monde? Arriveront-ils à arrêter la folie meurtrière de Gwénolé et des sorciers du du monde diabolique? Qui ressortira vivant de tous ces combats? et bien des réponses à tout ceci et bien d'autres encore, en lisant ce magnifique et palpitant troisième et dernier tome des Epopées Avaloniennes. 

Nos personnages continuent d'évoluer et de gagner à la fois en force, sagesse ou au contraire, restent un peu les mêmes (même si les aventures les forcent à changer) là encore volontairement, je me tairai ^^ 

Ce roman fait donc la part belle aux légendes parfois oubliées des temps anciens et met en lumière l'obscurité et la violence, avec lesquelles la religion catholique s'est imposée. Il est bon de se rappeler en ces temps bien sombres que malheureusement, l'avènement de toutes les religions monothéistes ne s'est pas fait dans l'amour et la générosité, bien au contraire. Bien sûr, elles ont évolué et c'est tant mieux mais mais mais... on le voit bien, les extrémismes de quelque sorte ne sont pas loin. On est certes dans de la fiction mais l'auteure nous amène aussi à réfléchir à la noirceur de l'Homme, à ses ambitions souvent machiavéliques, à ses idées bien noires qu'il cherche à imposer mais aussi à l'espoir qu'il faut garder malgré tout : les luttes millénaires sont certes différentes aujourd'hui mais force est de constater qu'il existera toujours malheureusement des Gwenolé qui professeront la haine au nom de leur dieu (ou autre) et des héros tels que les nôtres pour se sacrifier (pensez un instant au gendarme Beltrame) afin que la paix triomphe... Vous vous dites que je vais peut-être trop loin, que ce ne sont que des romans faits pour nous divertir et vous avez raison : l'on passe un bon moment de lecture, on retient notre souffle, les actions et les dangers s'enchaînent mais... n'oubliez jamais le pouvoir de la littérature ! même derrière le plus petit roman (et ce n'est pas le cas ici, celui-ci est plutôt dantesque) les auteurs cherchent toujours à nous faire passer des messages... aussi implicites, aussi minimes, soient-ils ^^ 

Vous l'avez compris, je ne peux que vous inviter à vous précipiter pour lire ce troisième tome magistral à bien des égards... c'est un magnifique final que nous offre notre spécialiste des légendes et mythes divers et je n'ai que deux choses à dire : "Bravo" et "Vivement le prochain"! 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mon nouveau roman...

August 1, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

August 1, 2019

April 14, 2019

September 24, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square